Démystifier la santé mentale

By Kym Lefebvre Gamache,
Démystifier la santé mentale - Familio - Blogue

Depuis quelques années, le concept de santé mentale est de plus en plus présent dans nos vies. On fait du yoga, on mange bien, on prend du temps pour soi, on écoute des podcasts à ce sujet, on consulte pour prendre soin de sa santé mentale… Mais qu’est-ce que la santé mentale? Et qu’est-ce qu’un trouble de la santé mentale? À quel moment faut-il aller chercher de l’aide pour sa propre santé mentale ou celle d’un proche?

Qu’est-ce que la santé mentale?

Définir la santé mentale n’est pas simple: même les spécialistes de la question ont de la difficulté à s’entendre à ce sujet. La définition que nous en ferons dans cet article ne vise donc pas à mettre un terme à ce débat, mais plutôt à clarifier la signification des termes que nous utiliserons. Dans le cadre de cet article, nous avons donc choisi de retenir la définition de l’Association québécoise des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale (AQPAMM), où la santé mentale est définie comme « un état de bien-être dans lequel un individu peut réaliser son propre potentiel et faire face aux situations normales de la vie » (https://aqpamm.ca/les-grands-types-de-maladies-mentales/).

La santé mentale telle que nous la définissons est donc un état de bien-être psychique, émotionnel et psychologique que tous les humains possèdent. Cependant, comme dans le cas de la santé physique, ce n’est pas parce que l’on n’est pas malade et que l’on a pas de blessure que l’on est nécessairement en bonne santé, et vice versa. On peut n’avoir aucun trouble mental, et pourtant ne pas avoir une bonne santé mentale, et l’inverse est aussi vrai: on peut souffrir d’un trouble de santé mentale et pourtant avoir une bonne santé mentale générale. L’état de notre santé mentale est en constante fluctuation et le sera tout au long de notre vie.

Qu’est-ce qu’un trouble de santé mentale?

Tel qu’expliqué précédemment, l’état de notre santé mentale fluctue tout au long de notre vie selon notre niveau de stress, les événements que nous vivons et les contextes sociaux, politiques et environnementaux dans lesquels nous évoluons.

Quand on ressent une fragilité ou une souffrance mentale parce que l’on fait face à des événements plus difficiles dans notre vie et que cela affecte notre fonctionnement au quotidien, on peut développer un trouble de santé mentale. Les troubles mentaux peuvent être limités dans le temps, ou encore devenir permanents. Le trouble de l’adaptation, la dépression et l’anxiété sont, par exemple, des troubles de la santé mentale.Un diagnostic de trouble de santé mentale repose sur des critères spécifiques du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux et a été émis par un professionnel de la santé (médecin, psychologue, psychiatre, etc.). La schizophrénie, le trouble de la personnalité limite et le trouble bipolaire sont, entre autres, des troubles mentaux qui sont généralement permanents.

Est-ce que tout le monde souffre d’un trouble de santé mentale à un moment ou un autre dans sa vie?

Selon les statistiques de Santé Canada, 1 Canadien sur 3 sera touché par un trouble de santé mentale au cours de sa vie (https://sante-infobase.canada.ca/labo-de-donnees/blogue-maladies-mentales.html). Le trouble de santé mentale peut toucher tout le monde, peu importe leur statut social ou statut économique. La grande majorité des gens en souffriront au moins une fois au courant de leur vie.

Y a-t-il plus de problèmes de santé mentale qu’avant?

En général, les Canadiens sont de plus en plus sensibilisés au sujet de la santé psychologique. On connaît mieux les symptômes des troubles et maladies mentaux, on est plus intéressés qu’avant par la prévention de ceux-ci et l’on consulte plus qu’avant aussi.

De plus, la pandémie de Covid-19 à laquelle nous avons dû faire face a elle aussi eu de fortes répercussions sur la santé mentale des Canadiens et des Québécois, et encore plus chez les adolescents et les jeunes adultes. Le nombre de jeunes entre 15-24 ans se disant en bonne santé mentale a en effet chuté de 19,4% entre mars 2019 et juillet 2020. Chez les adultes, c’est une chute de 17,5% pour les 25-34 ans et de 15,4% pour les 35-44 ans. Le contexte économique et le climat sociopolitique dans lesquels nous vivons ont eu aussi des impacts sur notre état mental.

Bref, il devient évident qu’il y a effectivement plus de problèmes de santé mentale qu’avant.

À quel moment, et comment aller chercher de l’aide pour sa propre santé mentale ou celle d’un proche?

Il arrive à tout le monde de vivre des moments moins faciles, de faire face à des épreuves et de se sentir plus fragile mentalement. Cependant, lorsque votre situation ne semble pas s’améliorer, que vous sentez que les outils, que les ressources autour de vous sont insuffisants, que vous ressentez un sentiment de détresse et/ou que vous avez de la difficulté à compléter vos activités quotidiennes, une aide professionnelle supplémentaire peut s’avérer nécessaire.

L’ordre des psychologues du Québec dresse une liste de signes et de cas où la consultation d’un professionnel de la santé mentale est nécessaire et auxquels vous pouvez vous référer (https://www.ordrepsy.qc.ca/a-quel-moment-consulter-). Avoir recours à des services de santé et/ou à un professionnel de la santé mentale vous permettra de voir plus clair dans votre situation, tout en vous aidant à développer des outils concrets afin de retrouver votre bien-être mental.

Que puis-je faire pour m’aider ou aider une personne qui souffre d’un trouble de santé mentale?

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire afin de soutenir une personne atteinte d’un trouble de santé mentale. La chose la plus importante est de lui donner de l’amour, de la compréhension et de la patience. Écoutez-la sans la juger et aidez-la à trouver une aide professionnelle si elle en a besoin. Vous pouvez également l’encourager à rester active et à s’impliquer dans ses passe-temps et ses intérêts.

Vous cherchez des outils concrets pour aborder quelqu’un souffrant d’un trouble de santé mentale? Le Pôle d’expertise et de recherche en santé et bien-être des hommes vous offre un coffre à outils remplis de ressources pouvant vous aider (https://www.polesbeh.ca/documentation/coffre-outils-pour-hommes). Bien que ceux-ci s’adressent aux hommes et à leurs intervenants, ils s’appliquent tout aussi bien aux femmes et aux adolescents.

Sachez que vous n’êtes pas seuls et qu’il existe de nombreux outils et ressources pour vous aider.